Qu’est-ce qu’un gemba walk ?

Gemba walk est une expression formée du mot japonais « Gemba » qui désigne « le lieu où cela se passe » et du mot anglais « walk » qui signifie marche. Un gemba walk est un « tour de terrain » durant lequel un responsable se rend littéralement « là où cela se passe » pour se rendre compte in situ de la situation réelle.

Le gemba walk est un exercice recommandé aux responsables pour conserver un contact avec le terrain et la réalité.

Par exemple, visiter un entrepôt frigorifique à 5:30 un matin d’hiver pour se rendre compte des conditions de travail ; éclairage, température, courants d’air, bruit, intensité de l’activité, etc. pour se faire une idée par soi-même sur les raisons des démissions successives ou des réclamations clients quant aux erreurs lors des préparations de commandes.

Le gemba walk évite de raisonner sur des hypothèses et des croyances, avec des biais et l’ignorance de faits réels ainsi que du contexte dans lequel un travail ou une prestation s’exécute.

Pour un responsable, le gemba walk permet également de visiter les opérations de manière critique, telle que le ferait un auditeur qualité, un auditeur pour le compte d’un organisme d’habilitation ou un auditeur mandaté par un client pour qualifier un fournisseur.

Durant son tour de terrain, le responsable doit se poser la question si ce que l’on voit reflète le discours. Autrement dit, tous les engagements et toutes les promesses se voient-elles matérialisées sur le terrain ?

Lorsque la charte qualité assure que le plus grand soin est porté à la préservation des matières et à l’exécution des tâches, est-ce indiscutablement le cas ou peut-on voir des caisses mal empilées, des boites éventrées, des pièces et composants à terre ou encore des postes sales et encombrés ?

Le discours sur la ressource humaine considérée comme la plus précieuse de l’entreprise se reflète-t-il dans les conditions de travail ?

Si la réalité dément le discours, un auditeur ne manquera pas d’interpréter ces déviations comme autant de signaux d’alerte sur la crédibilité des engagements.

Un gemba walk doit être l’opportunité de détecter des améliorations potentielles, de comprendre les raisons des déviations et d’y remédier, tout comme se réjouir de ce qui fonctionne de manière nominale.

Un gemba walk permet de montrer l’intérêt qu’un responsable porte aux opérations et tâches les plus humbles, et se faisant, le respect qu’il démontre à celles et ceux qui les exécutent.


Christian HOHMANN est directeur au sein du cabinet ANEO et l’auteur de Lean Management


Tagged with:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *