Usine-futur

Les méthodologies à l’épreuve de la quatrième révolution industrielle – Partie 4

Théorie des Contraintes et Industrie 4.0

Goulots et contraintes existent dans tous les environnements, toutes les organisations et tous les processus qu’ils soient truffés de technologies ou qu’ils en soient totalement dépourvus. La Théorie des Contraintes (ToC) ne sera donc guère affectée par le glissement technologique prédit dans les usines du futur.

Depuis l’emploi de ressources hétérogènes en production, on sait que l’équilibrage de l’ensemble avec une pleine utilisation des capacités de chaque ressource est impossible. Ainsi, même au sein d’une usine intégralement automatisée, on trouvera des machines ou équipements goulots et donc des cas d’application pour la ToC.

Ce qui change dans l’usine du futur, c’est que les machines et objets communiquent entre eux et sont capables de se synchroniser dynamiquement pour optimiser le Throughput. La ToC sera intégrée à l’intelligence du processus.

Les machines apprenantes retiendront les scénarios les plus efficients et émettront des alertes d’autant plus pressantes que les dysfonctionnements à venir affecteront une ressource goulot.

Conscients du statut particulier de la ressource goulot, les machines et équipements de l’usine du futur prendront particulièrement soin d’elle, telle une cour cybernétique autour de sa précieuse majesté.

Les marchés ou les approvisionnements du futur continueront à être contraints jusqu’à devenir goulots externes et donc autre cas d’application de la ToC.

Les décisions et politiques, qu’elles soient prises par des autorités politiques, économiques ou réglementaires, voire par les équipements de l’usine elle-même, représenteront à un moment ou un autre une contrainte. En la matière se sont les Thinking Processes de la ToC qui fourniront des solutions pour intégrer et gérer ces contraintes. Plus généralement, des problèmes continueront à apparaître dans le futur et la manière de les aborder et de les résoudre ne changera pas fondamentalement.

<- Article précédentArticle suivant ->


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *