Que faites-vous des piles usagées ? Rechargez votre smartphone !

En mutualisant l’énergie résiduelle des piles usagées, la société Vitamilk (Thailande) propose de recharger des smartphones. Une excellente publicité pour cette marque de boissons vitaminées (lait de soja) qui rappelle avoir rechargé les clients « déchargés ».

Décidez comme Eisenhower

Dwight David Eisenhower

Dwight D. Eisenhower

Entre les réunions, les rendez-vous, le téléphone, les e-mails…, chacun(e) de nous se retrouve vite débordé et ne peine à gérer ses priorités.

Pour résoudre ses propres problèmes de surcharge de travail, le commandant suprême des forces alliées en Europe durant la seconde guerre mondiale, Dwight D. Eisenhower utilisait la matrice de décision qui porte désormais son nom.

Celle-ci est basée sur deux paramètres :

  1. Le degré d’urgence
  2. Le degré d’importance

Chaque tâche est évaluée selon ces deux critères, puis :

  • Ce qui est à la fois urgent est important est à faire soi-même et de suite
  • Ce qui est important mais peu urgent est à remettre à (un peu) plus tard
  • Ce qui est peu important et non urgent peut être ignoré, éliminé ou éventuellement délégué
  • Ce qui est urgent mais peu important devrait être délégué

Matrice d'Eisenhower

Les technologies de pharma 3.0

Pharma 3.0 désigne, entre autres, l’interaction des consommateurs et patients avec les acteurs de la santé, ces derniers n’étant plus uniquement les acteurs traditionnels comme les laboratoires pharmaceutiques.

Illustration dans la vidéo ci-dessous

(source : http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/culture-geek/culture-geek-veiller-a-sante-chez-soi-21-02-178996/)


Imprimez vos dents

L’impression 3D ouvre de nouvelles perspectives enthousiasmantes, mais l’arrivée rapide de ces nouvelles techniques et le foisonnement des nouvelles possibilités offertes vont également bouleverser des secteurs d’activité, voire remettre en cause certains métiers.


L’orthodontie en impression 3D




>Lire une analyse sur l’impression 3D, innovation de rupture

Pharma 3.0

L’industrie pharmaceutique, longtemps épargnée des bouleversements qui affectaient d’autres secteurs d’activité plus exposés à l’hyperconcurrence et aux effets de la globalisation, se trouve à son tour obligée de revoir ses business models, son approche de la productivité, ses modes de distribution et sa communication / interaction avec le public.


Pharma 1,2, 3.0

Selon une étude du cabinet Ernst & Young, le modèle dit Pharma 1.0 correspond au modèle d’intégration verticale centré sur les blockbusters, les médicaments vedettes à grosses ventes et gros revenus.

Le modèle Pharma 2.0 est celui des laboratoires qui ont diversifié leur portefeuille d’activités en incorporant les médicaments génériques, les vaccins, des produits destinés à la santé animale, etc. et étendu leurs marchés aux pays émergents. Pharma 2.0 porte également des changements concernant la productivité et la performance financière au travers notamment de réorientations ou focalisations sur la « recherche de thérapies plus ciblées, la mise en place d’unités de R&D plus autonomes et plus souples, le développement de partenariats avec des sociétés de biotechnologie et des universités et l’externalisation de nombreuses fonctions ».

Alors même que les laboratoires pharmaceutiques continuent à mettre en œuvre des stratégies pour rester dans la course du modèle Pharma 2.0, leurs efforts pourraient bien être dépassés par un écosystème Pharma 3.0, où évoluent aux côtés des entreprises pharmaceutiques, des sociétés venant d’autres secteurs et des consommateurs de plus en plus avisés.
Source: http://www.ey.com/FR/fr/Industries/Life-Sciences/Progressions—Pharma-3

Pharma 3.0 (terminologie introduite par Ernst & Young) est une orientation stratégique pour les acteurs du secteur qui :

  • se focalise sur les patients, les consommateurs
  • engage des partenariats avec des acteurs non traditionnels du secteur
  • prend en compte les technologies et potentialités des applications mobiles

Pharma 3.0 n’est plus une affaire de seuls « pharmaciens » traditionnels car le public devient une partie prenante active au travers des réseaux sociaux, plus exigeante du fait de sa meilleure information et du sens critique partagé sur les réseaux.

Les autorités de tutelle, les sociétés d’assurance (mutuelles par exemple) ou les organismes tels que la sécurité sociale en France ont un regard plus critique sur les promesses des solutions proposées et sur le rapport bénéfice/coût. Ceci du fait des impératifs économiques mais également sous la pression sociétale.

De nouveaux acteurs du monde technologique tendent à proposer des solutions santé telles que le monitoring, la surveillance de paramètres à l’aide d’objets connectés ou l’exploitation des big data obligent les acteurs traditionnels du secteur pharma à revoir leur business model à nouveau.

Source: EY

Qui a piqué mon fromage?

Cette version française du dessin animé inspiré du Best Seller de Spencer Johnson « who moved my cheese? » montre les différentes postures face au changement, ainsi que des recommandations pour rester agile face aux changements qui ne manquent pas de survenir.

A regarder intégralement !

Emploi industriel, une France coupée en deux

La France divisée sur le terrain de l’emploi industriel. C’est ce que révèle la carte publiée par L’Usine Nouvelle. Depuis 2000, l’industrie a perdu près d’un million d’emplois sur l’ensemble du territoire. Qui sont les dix villes gagnantes, qui sont les dix perdantes ? Réponse avec notre infographie.

Publié le 05 février 2014



Santé : faire le pari de l’innovation (Institut Montaigne)

Alors que les objectifs de sécurité nationale et industrielle sont gérés de concert dans le secteur de la défense, celui de la santé voit sa gouvernance éclatée en France. D’où une difficulté à rester compétitive mondialement, relève un rapport de L’Institut Montaigne, dévoilé en exclusivité par L’Usine Nouvelle.

Rapport innovation en santé

Ecrire et dessiner en 3D

3Doodler – crédit photo http://gizmodo.com

Pour imprimer en 3D il faut se procurer ou créer le fichier de modélisation, une aptitude qui n’est pas à la portée de tout le monde, alors que tout le monde sait tenir et utiliser un crayon. Un constat sur lequel comptent les créateurs de 3Doodler en proposant leur crayon.

Le 3Doodler permet des créations à main levée. C’est comme utiliser un pistolet à colle avec deux boutons pour deux vitesses d’extrusion du plastique : rapide pour les aplats, lents pour les créations en 3D.


En savoir plus

https://www.facebook.com/3Doodler
http://www.youtube.com/user/3Doodler/videos
https://www.kickstarter.com/projects/1351910088/3doodler-the-worlds-first-3d-printing-pen
http://gizmodo.com/hands-on-the-3doodler-3d-printing-pen-patience-is-a-vi-1496463299


Build with Chrome

Reconstruisez un monde meilleur, en… Lego !

Google et Lego se sont associés pour proposer Build with Chrome, qui permet de construire  virtuellement n’importe quelle structure et de la déposer n’importe où sur une carte proposée par Google Maps. http://www.buildwithchrome.com/

Pour annoncer cette application le Huffington Post a malicieusement titré Google Gives You All The Joy Of Playing With Legos Without The Foot Pain*, faisant allusion à l’inévitable et atroce douleur lorsque l’on marche sur l’une des innombrables briques éparses sur le sol.

*Google vous offre la joie de jouer aux Lego sans vous faire mal au pied.

Pour Le Monde, c’est le piège que devront éviter les grands enfants qui n’ont pas de temps à perdre au bureau.


« Older Entries Recent Entries »